Toulouse
Société
Par D'Harlingue Julie
Publié le 18/01/2021 à 19:00

Dossier : Vaccination, de nouveaux profils invités à se faire piquer

Ce lundi, la deuxième partie de la campagne de vaccination est lancée ;  elle concerne aujourd’hui les personnes âgées de plus de 75 ans, les personnes en situation de handicap et les plus vulnérables. À cette occasion De nouveaux points de vaccination sont ouverts en Occitanie : 24 dans l’Hérault, 31 en Haute-Garonne,… À savoir 1 centre pour 50 000 habitants. viàOccitanie accorde un dossier à cette campagne hors du commun. 

Dans cette salle polyvalente de Balma, la vaccination des personnes âgées de plus de 75ans et des personnes à risque a commencé. La ville a tenu a proposer au préfet la mise en place de ce lieu qui a été retenu. Des médecins sont présents pour accueillir les patients, leur faire remplir un questionnaire avant de leur injecter le vaccin. Seules 24 personnes peuvent se faire vaccinner par jour en raison du peu de doses fournies par les autorités compétentes et ce pendant un mois pour l'instant. Les patients ont pu prendre rendez-vous par téléphone ou en ligne sur des plateformes comme Doctolib. Mais peu de places sont disponibles, ce qui inquiète la population. D'autant plus qu'une fois vacciner, les patients doivent reprendre rendez-vous pour une seconde injection.


Même constat à Perpignan, où des infirmières libérales sont venu prêter main forte bénévolement.

C'est la première fois que Jacqueline, infirmière (depuis 45 ans) libérale, administre le vaccin corminaty. Alors, il y a encore quelques réglages dans l'organisation... Notamment sur l'utilisation des nouvelles seringues et du protocole d'accueil à respecter. Le patient doit avoir pris rendez-vous, répondre à un questionnaire, attendre après 15 min si jamais il y a une réaction allergique, etc. 


Après quelques explications et le premier patient vacciné, Jacqueline a vite pris le pli. C'est bénévolement qu'elle a choisi de travailler dans ce centre de vaccination, elle a d'ailleurs été réquisitionnée en mars. Elle va donc travailler 4 jours ici, puis 2 en tant qu'infirmière libérale. Un engagement qu'elle estime nécessaire. En 45 ans de carrière, elle n'avait jamais eu à vacciner ainsi. 


Seules 130 000 doses ont été livrées en Occitanie depuis le lancement de la campagne le 4 janvier.

Chaque patient a préalablement pris rendez vous en ligne sur le site internet de santé.fr ou bien par téléphone 0 809 54 19 19. 

Déjà 70 000 rendez vous ont été pris en Occitanie depuis le lancement des plateformes.

Les phases 2 et 3 seront lancées dès le mois de mars 2021 : les personnes âgées de 65 à 74 ans seront les prochaines concernées, tout comme les personnes susceptibles d’être infectées et non ciblées antérieurement.