Lille
Culture
Par Hallard Guillaume
Publié le 14/01/2021 à 16:47

​FIP fête ses 50 ans

Aujourd'hui je vous parle d'une radio et pas n'importe laquelle, La pionnière des radios musicales, FIP, qui fête cette année ses 50 ans d'existence. FIP pour France Inter Paris.

C'est le 5 janvier 1971 à 17 heures que naissait cet îlot musical imaginé par Jean Garretto et Pierre Codou, à une période ou tous les voyants sont au vert. La france se veut et se voit jeune, les moeurs sont libérés et les cigarettes se consomment et se consument dans les bureaux à vitesse grand V. C’est simple sur ces images on se croirait dans un épisode de la série Mad Men. Et autre info capitale pour FIP le périphérique parisien est sur le point d'être finalisé.

L'occasion pour les automobilistes de tomber amoureux de cette radio qualifiée par certains d'anti-radio.

Pourquoi ? Parce que FIP c'est 3 choses seulement, et à l’époque ça fait jazzer. De la musique, des informations routières et de la culture, le tout sans pub.

FIP c'est l’une des plus grandes bibliothèques sonores du monde. Tous les styles sont représentés, du rock au classique. 300 titres par jour et jamais le même morceau.

Evidemment défricheuse de talents en tout genre et de tous horizons, soutien indéfectible de la scène alternative française, elle a aujourd'hui une place de choix dans le cœur et les oreilles des auditeurs qui lui rendent bien.

Fip c'est 12,3 millions d’auditeurs dans le monde, dont 30% d'étrangers. Une audience colossale avec des fans aussi nombreux qu'improbables. (PHOTO FIP 2)

L'acteur Robert Downey Junior et Jack Dorsey le co-fondateur de Twitter ont déclaré que FIP était la meilleure radio du monde, tout simplement.

Autre trait caractéristique de FIP et non des moindres, ce sont ces voix exclusivement féminines, un choix audacieux voire politique en 1971 alors que toutes les autres voix de radios sont bien évidemment masculines.

Ces voix ce sont celles des fipettes, des voix douces, suaves et sensuelles. A l'époque, beaucoup de filles rêvaient de devenir l'une des voix de FIP. Des voix mystérieuses qui excitaient littéralement les auditeurs.

Et il y a une voix qu'absolument tous les français connaissent. C'est celle-ci 

Celle de Simone Hérault qui fut l'une des premières fipettes et qui depuis 1981 pose sa voix dans tous les trains et sur tous les répondeurs de la SNCF.

Aujourd’hui FIP c’est la troisième radio digitale française avec des audiences qui s’emballent : 115 minutes d’écoute d’affilée pour 677 000 auditeurs quotidiens sur l’ensemble de ses radios thématiques qui explorent entre autres la pop, l’électro, le groove, le rock, les musiques du monde et la musique classique. Bref on ne peut pas faire plus éclectique ni plus qualitatif que FIP.

Et elle ne compte pas s’arrêter là. Pour souffler dignement ses 50 bougies, la radio organise pleins d’événements. Je vous en cite quelques-uns :

- Le Club Jazzafip tous les soirs à 19h, une émission dédié au blues, au jazz et à la pop

- Pink Note, un podcast qui donnera la parole à des artistes féminines à partir du 8 mars

- FIP en live qui va transformer les plus beaux lieux de la capitale en une magnifique salle de concert

(PHOTO FIP 4)

-  et ce Coffret 5 doubles vinyles et 5 CD (Pias) couvre 5 décennies de musique et permet de découvrir ou redécouvrir des titres de toutes les époques et de tous les styles.