Perpignan
Culture
Par Florence Lacure
Publié le 14/07/2020 à 09:35

Perpignan : Visa pour l’Image s’expose dès le 29 août

Même si l’édition est un peu plus light que les autres années, le festival Visa pour l’Image, qui rassemble chaque année les acteurs majeurs du photojournalisme, aura bien lieu du 29 août au 13 septembre à Perpignan. Covid, révoltes urbaines et crise écologique sont au programme de cette 32e édition.

Même si cette édition sera différente du fait des réglementations en vigueur liée à la pandémie, « son existence reste primordiale pour soutenir le travail des photographes et la liberté d’expression, mais aussi pour permettre la transmission de l’information essentielle à notre compréhension du monde »

 

Une 32e édition réduite, numérique et féminine

La programmation table sur vingt expositions à voir dans deux lieux emblématiques de la ville, le Couvent des Minimes et l’Eglise des Dominicains… toujours en totale gratuité et assortie cette année d'une dimension numérique.

 

Parmi les « sujets forts » exposés cette année, un reportage de Peter Turnley sur Le visage humain du Covid-19 à New York, au côté d'une exposition collective Pandémie(s), premier tour d'horizon de cette crise. 

 

 

Photo : © Peter Turnley exposition « Le visage humain du Covid-19 à New York »

 

Le programme, encore provisoire, des 20 expositions annoncées fait la part belle aux questions écologiques et de développement durable A l’image de la déforestation de l’Amazonie par Victor Moriyama ou Une planète noyée sous le plastique de James Whitlow Delano.

 

A voir aussi des sujets tels que la réinsertion des femmes sorties de prison sous l'objectif d’Axelle de Russé. La photographe Nicole Tung, bourse de production pour les femmes photojournalistes du ministère de la Culture, rendra quant à elle compte avec Les contestataires de la lutte des manifestants de Hong Kong contre le régime de Pékin…

 

Photo : © Nicole Tung exposition « Les contestataires »

 

Du 31 août au 5 septembre, la semaine pro dévolue sur une période plus courte cette année, proposera de vivre en ligne, en direct ou en différé les remises de prix, lectures de portfolios et autres conférences. Quant aux projections qui rassemblent le soir festivaliers et Perpignanais dans les gradins du Campo Santo, elles seront diffusées en boucle pendant la journée à La Funeraria, une chapelle attenante, et à retrouver sur le site web du festival.

 

Du 29 août au 13 septembre de 10h à 20h. Les week-ends 19-20 et 26-27 septembre de 10h à 19h. Semaines scolaires du 14 au 25 septembre. Entrée gratuite. Renseignements et visite virtuelle de la majorité des expositions sur le site de Visa pour l’Image 

 

En attendant... à voir ou revoir

L’entretien avec le grand reporter, Patrick Chauvel à l’occasion de son exposition « 50 ans sur le front » lors de l’édition de Visa 2019